Search
  • katekkapan7

Les abeilles - créatures divines

Updated: May 12


Toutes les créatures sont divines, me dites-vous… Vous avez raison… mais qui pourrait concurrencer à l’intelligence suprême de cette créature de 10mm à peine, qui apporte autant de bien aux autres…. Son ouvrage est fascinant comme sa façon de le faire

Pourquoi l’intelligence suprême?

Imaginez 60 milles individus dans un espace. Chaos? Pas du tout. C’est une ruche: le travail Structuré, les tâches bien partagées et le bien inestimable qu’elles apportent.


Chez les abeilles, tout commence par le BIG BANG qu’on appelle l’essaimage, lorsque une foule des abeilles apparaissent de nulle part et se mettent à tourner autour de la nouvelle reine, comme les astres sur leurs orbites autour du soleil.


Étant Témoin de ce phénomène naturel mais surnaturel par son effet qu’il a produit sur moi, je peux dire que j’ai vu le micro cosmos , en action, en plein air, devant mon balcon.


Les abeilles se distinguent par la bonne organisation et des moyens de communication très sophistiqués . Dans cette grande corporation chaqu’un sait ce qu’il doit et quand doit le faire. Comment réussissent-elles à faire ce travail parfait?

Le secret est dans le travail honnête, la concentration sur le travail et les moyens de communications très efficaces et très originaux. Le moyen le plus efficace de communication chez les abeilles c’est la danse

Pour montrer a ses amis l’emplacement de la nourriture L’abeille se met a danser…Elle accomplit les cercles rapides ce que signifie – La nourriture est proche… Mais si la source est éloignée, l’abeille fait les figures en formes de huit, le code est complexe mais tous comprennent…

La colonie se compose de trois sortes d’abeilles : la reine, les faux bourdons, les ouvrières. La reine ne fait que pondre des œufs les faux bourdons la fécondent. Le travail des ouvriers est plus complexe.

IL y a une sorte d’échelle de carrière dans la ruche pour les ouvriers : la jeune abeille est d’abord nettoyeur, puis successivement elle devient nourrice, cirière, gardienne, butineuse, cette organisation n’est pas rigide. Les abeilles ont sens d’urgence et adapte son travail au besoin.

J’ai eu le plaisir de voir les abeilles en travail, a part la creation d’Unennouvelle colonie, J,ai vu les butineuses rentrées dans les ruches, chargées des provisions, très mignonnes a voir, mais ma grande impression était voir les abeilles dédendant leur ruche de l’enemi deux fois sa taille. Ils étaient trois l’equipe d’enemies. Les défenseurs étaient deux mais pas du tout effrayés, Ils étaient fermes, concentrés sur l’enemi. Ne leur laissant la chance d’entrer la ruche. J’ai eu l’honneur de faire partie volontairement de la défense de la ruche avec mon petit sabre en papier de journla et on est sortie gagnant . L’enemi a été chassé….

Les abeilles sont les champions dans la pollinisation sur notre planete, ce qui permet en grande partie d’assurer une biodiversité essentiele a notre écosysteme.

Elles assurent la récolte et la transopratione du pollen de la plupart des plantes à fleurs et Pollinisent la majorité des cultures de fruits, de légumes et d’autres produits importants les plantes qui ne sont pas pollinisées par les abseilles dépendent en partie de celle qui le sont. Ainsi, une vaste part de n’importe quel écosystème dépend indirectement des abeilles.

Un fait intéressant sur les abeilles burineuses. Les espèces d’abeilles ont différentes spécialisations. L’abeille domestique est extrêmement généraliste, et donc, récolte le pollen de différentes plantes et fleurs. D’autres espèces ont leurs fleurs préférées qu’elles pollinisent.

Les abeilles récoltent aussi le nectar de fleurs, qui sert de nourriture aux adultes et une fois mélangé àa du pollen, aux larves. Certaines abeilles approvisionnent leur nid en huile florale, qui servent généralement àa remplacer le nectar dans la nourriture des larves.

Les deux produits d’abeilles sont très benefiques et sont utilisés fréquemment dans les médecines tradionnelles, meme les piqures d’abeilles sont très bénéfique si on n’est pas allergique.


Les abeilles prennent soin de la nature, elles apportent beaucoup de bien grâce èa leur intelligence suprême mais elles memem ne sont as protégéesé Malheureusement.

Ces petites merveilles de la nature sont menacés, elle ont leurs ennemis naturels mais maintenant l’homme et son comportement, son intervantion dans le biosysteme, ses actes irreflechis lui a fait l,enemi numéro un des abeilles.

L’utilisation extreme des pesticides, la pollution, la destruction de leus habitats naturels sont des facteurs importants qui nuisent le plus à l’abeille dans la nature Ce qui fait de l’homme leur enemi numéro un. Certains pesticides non seulement nuisent àa la survie des abeilles mais ils alterent la capacité des abeilles èa apprendre, a communiuer, a faire des nids et a butiner efficacement.

Malheureusement , l’homme est son plus grand enemi son comportement, sa negligence, son intervention dans le biosysteme, ses actes irreflechis, fait de lui l’ennemi numéro un des abeilles. ‘’

Dans ces circonstances, la tâche de chacun de nous , les humains est de nous responsabilier en essaynt d’évidter les excès d’utilisation et de consommation dans tout ce que la nature nous donne.


En conclusion, Le travail parfait des abeulles les rend divines. Nous les humains ont beaucoup à apprendre de cette espece.

Surtout, la bonne organisation et la communication, le travail honnête, la concentration sur ce qu’il fait. Tout ce que nous on fait doit être bénéfique, doit apporter de la valeur. Devenons en quelque sorte pollunisateurs Soyons conscient de notre responsabilité individuelle face aux enjeux et danger que subissent les abeilles.


Donc, c‘est une bon moment de transformer notre rôle ngatif, meme si ce n’est pas intentionnel, en rôle positi, un proverbe africais dit suivez les abeilles et vous trouverez le miel… Ce quei veut dire suivez le bon chemin et vous atteindrez votre but…




3 views0 comments

Recent Posts

See All

Saint-Exupery says in the Little Prince - Only the children know what they are looking for... Was he right? My main childhood dream appeared suddenly in my mind, I was may be ten or eleven years old..